Le soleil doit pouvoir briller pour tout le monde, souvenirs et mémoires de la trompette du siècle
Maurice ANDRÉ et Thierry MARTIN
André, Maurice et Martin, Thierry. Le soleil doit pouvoir briller pour tout le monde, souvenirs et mémoires de la trompette du siècle.

Éditions : Publibook
Date de publication : 2007
Nombre de pages : 90
ISBN 978-2-7483-7503-9

Commander → Le soleil doit pouvoir briller pour tout le monde – Maurice ANDRÉ et Thierry MARTIN

Présentation

Maurice André (1933-2012) fut membre d’honneur de l’Afeev. À ce titre et à tout ce que les trompettistes doivent à ce monstre sacré il est logique de consacrer ces quelques lignes à l’homme qui donna un lustre inconnu encore à la trompette. Ses souvenirs co-écrits avec Thierry Martin disent beaucoup de ce que fut sa vie. Ceux qui l’ont approché ont tous le souvenir de l’homme qui n’avait pas oublié. “Ce qui m’a forgé, c’est le travail dans la mine, à 14 ans, où je chargeais dix-sept tonnes par jour” répétait-il à ceux qui l’abordaient sans connaître son parcours de jeunesse et qui ne voyaient en lui qu’une « vedette » de la musique. Car Maurice André c’était d’abord une force de travail favborisée par ce qu’il nomme un don. “Ma réussite je la dois à soixante pour cent de don et quarante pour cent de travail. Même en bossant comme un fou et bien comme il faut, cela ne sert à rien si l’on n’a pas le don.”
Maurice André a considérablement fait évoluer le jeu de la trompette, qui est devenue, grâce à lui, un instrument virtuose, mais surtout, un instrument mélodique. Bon nombre d’œuvres baroques et classiques, tombées dans l’oubli en raison de leur difficulté technique (usage presque exclusif des tessitures aiguës) ont été ressuscitées grâce à lui. Il a réalisé de nombreux enregistrements notamment avec la célèbre organiste Marie-Claire Alain. Ensemble, ils réalisèrent de nombreuses tournées à travers toute l’Europe.
Il a travaillé, en se basant sur un prototype des années 1950, en étroite liaison avec la célèbre maison Selmer qui fabrique, sur ses directives, une trompette piccolo en si bémol aigu à quatre pistons spécialement adaptée à ce répertoire. Cette collaboration a duré jusqu’en 1985.
La trompette connaît, grâce à lui, une popularité nouvelle qui entraîne de nombreux émules dans son sillage. Il a suscité aussi des partitions nouvelles : concertos de Henri Tomasi, Boris Blacher et Marcel Landowski, Heptade et Arioso barocco d’André Jolivet, œuvres d’Antoine Tisné, Germaine Tailleferre et Jean-Claude Éloy. Il commandera aussi une œuvre à son ami Claude Bolling alliant trio jazz et le soliste classique : Toot suite. Sous son impulsion, la trompette a retrouvé les lettres de noblesse qu’elle avait acquises au XIXe siècle et l’école française s’est imposée comme la plus importante de la fin du XXe siècle .
Maurice André participe également de manière importante à la musique de kiosque de style champêtre, reprenant un vaste répertoire de polkas, marches, scottish et mazurkas populaires, comme les célèbres Variations sur le carnaval de Venise, ou des airs populaires, comme Viens Poupoule, C’est l’piston (de Bourvil) ou Le Corso Blanc.
Ouvert à tous les styles, il interpréta également des musiques viennoises et des musiques de film.

(Extrait de la biographie de Maurice André disponible sur Musicme)

Résumé

Maurice André a un don. Plus qu’un trompettiste renommé, c’est un Artiste incontesté, un “maître” véritable, qui a marqué son siècle et laissé de nombreux héritiers. Reconnu plus que connu, il nous offre enfin son autobiographie, aidé en cela par Thierry Martin, afin que l’on sache qui se cache vraiment derrière l’instrument de cuivre qui a fait sa renommée. La Trompette du siècle se dévoile à nous pour la première fois. Son passé, ses souvenirs d’enfance, son premier contact avec les instruments, ses passions, la sculpture, sa première rencontre avec Louis Armstrong, son expérience au conservatoire de Paris, il nous raconte tout. Des surprises, des confessions, des instants de tendresse et des révélations ponctuent cette autobiographie de Maurice André, lui qui a pavé la voie pour de nombreux musiciens qui le tiennent toujours en grande estime…