11 novembre 2018, la Création pour commémorer

La commémoration du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 a été l’occasion pour certains de nos Orchestres d’Harmonie français de commander de nouvelles œuvres.

L’événement a ainsi inspiré les compositeurs : Maxime AULIO, Karol BEFFA, Matthieu BURGARD, Benoît DANTIN, Nicolas JARRIGE et Bruno REGNIER.

Retour sur ces 6 créations qui célèbrent la fin de “la Der des Ders”.

Le Visage de la Paix

Les 24 et 25 novembre 2018, le Lyon Metropole Orchestra et son jeune chef recruté récemment Yoann COMBEMOREL ont présenté un programme riche et original incluant Le Visage de la Paix, création pour orchestre, chœurs et voix (baryton) écrite par Matthieu BURGARD. Le compositeur, pianiste de formation, ayant étudié l’écriture au CNSM de Lyon, explique sa pièce ainsi :

« L’œuvre est construite autour d’un choix de poèmes de Guillaume Apollinaire, extraits de Calligrammes (1918) et de Paul Éluard, extraits de Le Visage de la paix (1951) et Poésie ininterrompue (1946).

La première étape de création fut d’organiser les poèmes entre eux, en entremêlant ceux d’Apollinaire, évocations de la guerre, à ceux d’Éluard qui évoquent une quête de la paix. J’ai choisi les extraits de Calligrammes de façon à créer une chronologie imaginaire, celle de la vie d’un soldat depuis l’appel sous les drapeaux (La grâce exilée) jusqu’à sa mort au combat (L’adieu du cavalier). Les poèmes d’Éluard ponctuent ceux d’Apollinaire, tantôt par l’intervention du récitant-basse, tantôt par le chœur. Par leur message de paix, plus abstrait mais toujours clairvoyant, ils apportent à chaque fois un peu plus d’espoir, avec un certain recul, et tissent progressivement un autre fil conducteur dans l’œuvre. Le dernier poème d’Éluard exprime à nouveau l’espoir de paix et de confiance. Apollinaire rejoint alors Éluard avec ce message (Liens, Calligrammes, Ondes de Guillaume Apollinaire) qui jalonne toute l’œuvre: « Nous ne sommes que deux ou trois hommes Libres de tous liens, Donnons-nous la main. »

Commande

Le Visage de la Paix était une commande du Chœur des Marais de Villefranche-sur-Saône dirigé par Jacques BERTHELON, et d’Ubi Cantus Chœur de Saint-Etienne dirigé par Florent MAYET. Elle fut déjà créée le 3 mars 2018 à Saint-Étienne par le Wind Symphonic Orchestra sous la direction d’Yves CAYROL, avec le Chœur des Marais, Ubi Cantus et Jacques BERTHELON, récitant-basse.

Le Lyon Metropole Orchestra a repris l’œuvre dans le même cadre des commémorations du centenaire 14-18, accompagné des mêmes chœurs, ainsi que du baryton Alexandre CHAFFANJON.

Création : Le Visage de la Paix

Lyon Metropole Orchestra
Direction musicale : Yoann Combemorel
Chœur Blok’Notes
Ubi Cantus et le Chœur des Marais
Soliste : Alexandre Chaffanjon (baryton)

Compositeur : Matthieu Burgard